Hausses des prix, tableaux et schémas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hausses des prix, tableaux et schémas.

Message par geoff78 le 27/3/2011, 19:34



















Franc-Euro: notre enquête sur la hausse des prix



Alors que l'euro entre dans sa dixième année, Nice-Matin compare les prix avant et après l'arrivée de la nouvelle monnaie. Tickets en main, la facture est bel et bien salée.

Après l’or noir, voici venu le temps de l’or vert ! Il n’y en a en effet pas besoin de creuser bien profond pour faire fortune... Ou plomber le panier de la ménagère, question de point de vue. Au palmarès des plus fortes hausses de prix, la laitue mérite une mention spéciale au « business book ». Elle coûtait en 2000 un peu moins de 5 F la pièce (4,95 F soit 0,75 €). On la trouve aujourd’hui à 2,30 € sur les étals des supermarchés. Plus de 200 % d’augmentation ! Minimum. Car à la mode du bio, ceux qui optent pour un produit labélisé devront débourser plus cher encore.

Le frais a le don de refroidir toutes les ardeurs consuméristes. pour preuve le plus basic des légumes, la pomme de terre, voit aussi son prix s’envoler. Le filet de 2,5 kg de patates à frire est passé de 12,50 F (1,91 €) 3,75 €. Fois deux ! Parmentier risque de se retourner dans sa tombe. Dire que la pomme de terre avait été introduite en Europe au XVIe siècle pour lutter contre la famine.

Si les carottes rendent aimables, leur prix a de quoi laisser amer. Le kilo est passé de 3,50 F (0,53 €) à 0,90 € : + 69,81 % en 10 ans.
Et les produits de base n’échappent pas à la règle. Exemple : le sucre en morceau. Le paquet d’1kg est passé de 8 F (1,23 €) à 1,60 €, soit une augmentation de 30 %.

Le litre de lait estampillé d’une marque bien connue coûtait 5,05 F. il vaut aujourd’hui 1,23 € : + 59,74 %.

La plaquette de beurre doux (sauf son prix) est passée de 9,30 F (1,42 euro) à 2,15 €. Soit une augmentation de 51,41 %.

Se nourrir au camembert !

La boîte de six gros œufs risque même de plumer définitivement la ménagère. Son prix a augmenté de 60,31 %. Il est passé de 8,60 F (1,31 €) à 2,10..

Et ne comptez pas mettre de l’huile dans ces rouages financiers, le litre de tournesol est passé de 10,50 F en 2000 à 3,05 € en 2010. A ce compte-là c’est le porte-monnaie qui est pressé à froid ! On se dit alors qu’il va falloir se résoudre à éliminer du chariot le superflu. Sauf que, surprise, l’accessoire est parfois meilleur marché que l’essentiel. Exemple : les quatre tranches de jambon blanc n’ont vu leur prix augmenter que de 14,01 % (de 13,58 F à 2,36 €). Donc les lardons ne doivent pas être issus du même cochon. Car le prix de la barquette de 250 gr a progressé de 130,34 % ! Passant de 4,40 F à 1,55 €.

De même les quatre crèmes vanille subissent moins l’inflation (+22,30 %) que les 16 yaourts natures (+40,85 %).

Quand le pot de 370 gr de confiture de fraises progresse de 51,96 %, celui de la pâte à tartiner au chocolat double (100,85 %).

Pour échapper à l’inflation il ne reste plus qu’une solution : se nourrir exclusivement de camembert ! Son prix stagne. 2,60 F (1,49 €) en 2000 et 1,51 € aujourd’hui. A moins que l’on se limite au pain (frais) et à l’eau. Mais la baguette est passée de 2,60 F en supermarché à 0,70 €. Soit 75 % d’augmentation.

Quant au litre d’Évian il progresse de 38,3 %, et celui du Coca « que » de 23,08 %.

Nous avons comparé des produits de même marque vendus au sein d’une même enseigne commerciale et dans des quantités équivalentes.

Source : http://www.varmatin.com/article/var/franc-euro-notre-enquete-sur-la-hausse-des-prix?page=1





















Indice des prix à la consommation pour mes amis Canadiens du forum : http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/110318/dq110318a-fra.htm


Les variations de prix des produits alimentaires : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1191

Nouveau record pour les prix alimentaires : http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/03/03/nouvel-envol-des-prix-alimentaires-mondiaux-en-fevrier_1487675_3234.html

Produits alimentaires : quelles évolutions des prix ? : http://www.service-public.fr/actualites/00788.html?xtor=RSS-66












































L'évolution du prix de votre petit déjeuner sur dix ans!










































Voila tout est dit!




















avatar
geoff78
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hausses des prix, tableaux et schémas.

Message par geoff78 le 6/4/2011, 16:30

Première préoccupation, le pouvoir d'achat






Le prix d'une baguette de pain en 2011



Les leçons de trois ans de chariot-test



Variations des prix de produits de consommation divers entre 2000 et 2010

















































































Vos tickets de caisse ont encore parlé

– Une ramette de papier (500 feuilles blanches 80 g) : 29,95 F (4,56 €) en 2000, 3,60 € en 2010 : - 21 %.
– Une coupe homme chez le coiffeur : 15 € en 2000 ; 19 € en 2010 : 26,6 %.

– Un tour de manège : 5 F (0,76 €) en 2000, 2 € en 2010 : 163,15 % !
– Quatre photos d'identité en cabine : 25 F (3,81 €) en 2000, 4 € en 2010 : 4,98 %.
– Sandwich-jambon - beurre - fromage : 16 F en 2000 (2,43 €), 3 € en 2010 : 23,45 %.

– Le paquet de riz Oncle Ben's 500 g (cuisson en 10 mn) : 9,90 F (1,51 €) en 2000, 1,48 € en 2010 : - 1,98 %.
– Le baril de Soupline assouplissant en 3 litres : 22 F (3,35 €) en 2000, 3,37 € en 2010 : 0,59 %.
– Croissant : 4,50 F (0,68 €) en 2000, 0,85 € en 2010 : 25 %.

Un petit événement à fêter ?
Ayez en tête que depuis l'arrivée du millénaire, les prix des champagnes ont explosé ! Ils l'avaient fait juste avant le fameux passage en l'an 2000. Ce qui n'empêche pas les prix d'avoir encore grimpé de 25 % depuis, selon l'INSEE, soit 7 points de plus que l'inflation. Nos tickets de caisse révèlent que la bouteille de Mumm brut cordon rouge est ainsi passée de 17,51 € en 2000 à 24,64 € en 2010 ( 40,7%).

> Le sapin épicéa premier prix (moins de 125 cm) sans pied : 3,03 E en 2000 (1), 9,90 E en 2010. Soit 227 % d'augmentation !

> La boîte de foie gras de canard (200 g origine France) : 6,25 E en 2000, 11,99 E en 2010. Soit 91 % d'augmentation !

> La boîte d'oeufs de lompe (noirs, 100 g) : 2,41 E en 2000, 3,60 E aujourd'hui. Soit 49 % d'augmentation !

> Le lot de quatre boudins blancs truffés (400 g) : 3,04 E en 2000, 4,50 E aujourd'hui. Soit 48 % d'augmentation !

> Le champagne Mumm brut cordon rouge : 17,51 E en 2000, 24,64 E aujourd'hui. Soit 40,7 % d'augmentation !

> La boîte de Ferrero Rochers (16 pièces, 200 g) : 2,88 E en 2000, 3,69 E aujourd'hui. Soit 28 % d'augmentation !

> Les apéricubes (boîte de 48). 2,81 E en 2000, 3,45 E aujourd'hui. Soit 23 % d'augmentation.

> (1) Les prix en 2000, alors en francs, ont été convertis en euros.


Et l'énergie dans tout ça?














Et le prix du blé?





Et ceux qui possèdent une voiture?











































avatar
geoff78
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hausses des prix, tableaux et schémas.

Message par geoff78 le 20/6/2011, 15:51



Flambée des prix alimentaires en Chine après les inondations


Dans la province du Zhejiang. Une centaine de personnes ont trouvé la mort et un demi-million d'autres ont été évacuées en raison des pluies torrentielles qui ont dévasté une partie du sud et de l'est de la Chine, provoquant une hausse du prix des denrées alimentaires et un mécontentement de la population à l'égard des autorités.( Reuters/Carlos Barria)


Une centaine de personnes ont trouvé la mort et un demi-million d'autres ont été évacuées en raison des pluies torrentielles qui ont dévasté une partie du sud et de l'est de la Chine, provoquant une hausse du prix des denrées alimentaires et un mécontentement de la population à l'égard des autorités.

Les dégâts dans la province du Zhejiang située dans le delta du Yangtze sont évalués à près de cinq milliards de yuans (environ 540 millions d'euros) et la production de légumes a baissé de 20% entraînant une flambée des prix de 40% dans la capitale provinciale Hangzhou, rapporte l'agence Chine nouvelle.

Les précipitations devraient se poursuivre au cours des deux prochains jours, de Shanghai, dans l'Est, jusqu'au Yunnan, dans le Sud-Ouest du pays.

Les autorités chinoises ont mobilisé des secours à travers la région avec notamment la distribution de nourriture, mais les villageois estiment que les efforts publics ont été insuffisants pour prévenir les inondations.

"Lorsque cela a commencé, la brèche (dans les digues de protection), n'était pas très importante et nous aurions pu facilement la réparer", a commenté un villageois des faubourgs de Zhuji dans le Zhejiang.

"Mais le gouvernement n'a rien fait. Aucun responsable local n'a essayé de sauver la situation. C'est la raison pour laquelle il y a eu des pertes économiques aussi importantes et qu'autant de personnes ont été touchées par les inondations", a-t-il ajouté.

Deux digues ont rompu jeudi à Zhuji provoquant l'inondation de deux villes et l'évacuation de milliers de personnes.

David Stanway, Pierre Sérisier pour le service français.


Source : http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/flambee-des-prix-alimentaires-en-chine-apres-les-inondations_1003868.html



LA HAUSSE DES PRIX ALIMENTAIRES CAUSES ET CONSÉQUENCES pdf : http://www.oecd.org/dataoecd/11/57/40926060.pdf

Les prix des produits agricoles de base resteront élevés : http://www.tv5.org/TV5Site/info/communiques-de-presse-article.php?NPID=FR242536

Les ménages français freinent leurs dépenses pdf : http://www.business-raisonne.org/main/upload/pdf/les_menages_francais_freinent_leurs_depenses.pdf



Flambée des prix alimentaires



Après plusieurs décennies de progrès, le nombre de personnes ne mangeant pas à leur faim est de nouveau en augmentation. Elles pourraient bientôt être un milliard. Plus d’une personne sur sept se lève et se couche la faim au ventre. Aujourd’hui. Au XXIe siècle.



La flambée des prix des denrées alimentaires est l’un des éléments du problème. Car, lorsque vous consacrez 80 % de vos revenus aux dépenses alimentaires, comme les familles pauvres sont contraintes de le faire, même une légère augmentation peut avoir des répercussions catastrophiques.



Pourquoi les prix alimentaires flambent ?

Le rendement trop faible des cultures, souvent dû au changement climatique, influence fortement les prix alimentaires. La hausse du cours du pétrole a le même effet, puisqu’il est utilisé pour cultiver, fertiliser et transporter les aliments.



Les stratégies de production d’agrocarburants, dénuées de vision à long terme, jouent également un rôle : elles détournent les produits agricoles des assiettes pour alimenter les réservoirs des voitures.

Enfin, les marchés des matières premières, dysfonctionnels, font augmenter les prix des aliments bien plus rapidement qu’ils ne le devraient.

Toutefois, malgré ces multiples causes complexes, les conséquences sur les personnes pauvres sont d’une redoutable simplicité. Les parents doivent choisir entre nourrir leurs enfants et se nourrir eux-mêmes. Des communautés entières font face à un avenir incertain car tous leurs membres ne pensent qu’à une seule chose : où trouver leur prochain repas.

Il est temps de cultiver différemment pour éteindre la flambée des prix alimentaires.


Suite et source : http://www.oxfam.org/fr/cultivons/enjeux/flambee-prix-alimentaires
























Monde : Vers de nouvelles émeutes de la faim



Allons-nous assister à une flambée des prix alimentaires en 2012 à travers le monde et même en France ? Plusieurs signes avant-coureurs semblent l'indiquer depuis quelques mois. En automne 2010, des millions de salariés du Bangladesh, des femmes sous-payées dans l'industrie textile la plupart du temps, ont mené des mouvements de grève pour obtenir de meilleurs salaires. En quelques mois, les prix alimentaires ont augmenté de plus de 10 %. Or, les salaires étaient souvent de 30 € par mois dans ce pays où 70 % de la paie passe dans l'achat de la nourriture pour la famille. En Chine aussi, de nombreuses grèves ont été menées en 2010, souvent avec succès, pour obtenir de meilleurs salaires face à l'augmentation des prix alimentaires …


Source : http://www.ucr.cgt.fr/vienouvelle/numero.php?IDvie=14&lechamp=1



Des prix en trompe-l’œil



Une barquette de glace qui s'amincit, une brique de jus d'orange qui rétrécit, un rouleau de papier toilette qui raccourcit… Soucieux de préserver leurs marges, certains fabricants de produits alimentaires sont passés maîtres dans l'art de camoufler les hausses de prix.

Des formats qui fondent discrètement pour des prix identiques... Force est de constater que cette stratégie actionnée par les fabricants de produits alimentaires est vieille comme le pain et qu'elle tourne à plein régime. La réflexion de départ est évidente : comment préserver les marges face aux hausses des matières premières et à la baisse du pouvoir d'achat ? Très simple : en utilisant trois procédés différents et/ou en les combinant. D'abord, en changeant l'emballage, un procédé qui ouvre la voie à de très jolies augmentations. Ensuite, en modifiant la recette : on remplace des ingrédients onéreux par des matières premières moins chères. Enfin, en augmentant le prix au kilo, sans que cela soit visible sur l'étiquette.


Suite et source : http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/entreprises/des-prix-en-trompe-l-oeil/article-1194980329320.htm







Voici les premiers exemple de paniers, proposés par Carrefour et Cora :



Carrefour :

- des pommes de terre, des carottes, des courgettes et des oranges ;
- une brique de jus d'orange 100 % pur jus ;
- 2 pièces de viande d'origine France : demi-longe de porc sans OGM, et de la basse côte de bœuf à griller ;
- 1 kg de poisson goûteux et peu onéreux (le Pangasius) ;
- 1 baguette de pain (0,43 €) ;
- du fromage à blanc à 0 %.


Cora :
- 6 escalopes de poulet ;
- 16 yaourts aux fruits mixés ;
- des pommes de terre, des endives, des kiwis, des pommes ;
- un filet de merlan ;
- du jambon blanc AC ;
- un pain complet 350 g ;
- du haché tradition 5 %.

Suite et Source : http://www.lepost.fr/article/2011/04/06/2457210_un-panier-de-produits-frais-a-20-dans-les-supermarches-la-v-la-la-bonne-idee.html



avatar
geoff78
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hausses des prix, tableaux et schémas.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum